Nouvelles

Attention: présence d'animaux sauvages dans les sentiers

Attention: présence d'animaux sauvages dans les sentiers

Ville de La Tuque désire aviser les utilisateurs de la piste cyclable (surtout dans la portion qui longe la petite rivière Bostonnais), des sentiers du parc des Chutes-de-la-Petite-Rivière-Bostonnais, ainsi que des sentiers de ski de fond, de raquettes et de fatbike qui sont situés en milieu urbain, qu'il est possible d'y croiser des aninaux sauvages lors d'une randonnée. Vivre à proximité de la forêt, c'est partager son milieu de vie avec les animaux sauvages. Voici quelques conseils pratiques en lien avec cette situation:

  • Ne nourrissez pas les chevreuils dans votre cour, car vous contribuez ainsi à les attirer en milieu urbain et par le fait même à attirer également le loup, leur principal prédateur. De plus, les chevreuils ont un système digestif particulier en hiver. Pour survivre, ils ne doivent pas manger la même nourriture qu'ils mangent en été. En les nourrissant, malgré votre bonne intention, vous risquez de leur nuire considérablement.
  • Assurez-vous de faire du bruit pour indiquer votre présence dans les sentiers. S'ils vous entendent, les animaux sauvages vont s'éloigner de vous sans que vous ayez le temps de les voir.
  • Gardez toujours votre chien en laisse lorsque vous circulez sur la piste cyclable ou dans les sentiers.
  • Réduisez votre vitesse en motoneige, en fatbike ou en ski. Un animal peut surgir devant vous et vous faire perdre le contrôle, ce qui risque de vous causer des blessures. 

De l'affichage sera installé prochainement pour aviser les usagers de la piste cyclable de la présence possible d'animaux sauvages.

Nous tenons à vous rappeler également que les chevaux sont interdits sur la piste cyclable en vertu de notre règlementation municipale. Il a été porté à notre attention que gens font de l'équitation sur la portion de la piste cyclable qui est déneigée cet hiver entre le chemin Wayagamac et le parc des Chutes, ce qui est interdit.

Si vous faites une rencontre avec un animal qui vous inspire une crainte, vous pouvez faire un signalement aux agents de protection de la faune en utilisant les coordonnées de SOS Braconnage. Seuls les agents de la faune peuvent intervenir auprès des animaux sauvages. La municipalité n'a aucun pouvoir d'action dans ce domaine.